Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 15:39

 

Note de concordance : 9/10

 

de loin mouchesblundetto

 

Mucho calor ! De la sueur et des volutes de cigare... Voici la sauterie ardente entre un roman argentin efficace en diable et un disque aux notes braiseuses - presque autant que le pathétique Señor Machi, nouveau riche bling-bling bang-bang. L'album et le bouquin se livrent à un 69 éblouissant sous une nuit latine.

 

Voilà donc notre arriviste argentin qui a su profiter de la crise économique de 2001 pour écraser son succès comme un mégot de cigare sur le crâne des pauvres gens. Señor Machi pue l'argent sale et l'arrogance, et il aime cette odeur. Après une bonne gâterie de sa dernière maîtresse, un rail de coke sniffé à une vitesse de loco, il file dans sa BM au cuir neuf et doux "comme un jeune cul".

A peine le temps de se lamenter sur son encombrante épouse ou ses mauviettes de gamins qu'un pneu crevé l'arrête, lui, le señor Machi en personne, sur le bas-côté. Inadmissible coup du sort qui va pourtant lui permettre de découvrir dans son coffre... un cadavre !

Double enjeu : comprendre qui cherche à le piéger et se débarrasser du corps. Point de départ simple pour "De loin on dirait des mouches", et une intrigue concentrée comme un shot de Fernet ! Kike Ferrari, traduit pour la première fois en français pour les éditions Moisson Rouge, écrit comme on flingue : il tire vite, vise juste, et souffle sur la fumée histoire de se marrer un peu.

 

kike

 

Avec son personnage putassier dont l'entreprise est réglée comme une Rolex, condamné à se dépatouiller seul de son pétrin extraordinaire, on peut penser à un épisode de "La quatrième dimension", mais qui ne franchirait pas les lignes du fantastique, qui resterait les pieds embourbés dans le sol du polar, tout de noir et de feu. Lors de flashbacks taillés à la hache - autant de chapitres qui claquent comme des coups de tête - l'entrepreneur sans scrupules fait le point sur ses potentiels ennemis ; et il trouve matière à paniquer !

 

Il fallait une musique chaloupée pour résister au soleil sud-américain, avec des élans cuivrés comme les affectionne Tarantino. Après un premier album, "Bad bad things", aux accents cubains prononcés, le parisien Blundetto - programmateur de Radio Nova - a sorti du four sa deuxième galette, "Warm my soul", une parfaite recette de boucles latines, de reggae et de jazz éthiopien, pimentée de soul et de hip-hop. Tout ce qui brûle !

Eclectique et miraculeusement cohérent, le travail de Blundetto, nourri aux featurings passionnants, a comme fin la curiosité - joli défaut transmis par le mythique créateur de Nova Jean-François Bizot. A la fois spéléologue explorant les failles du reggae et astrologue lisant l'avenir de l'electro dans l'amarre des cafés latinos, Max Guiguet (de son vrai nom) transforme tout ce qu'il mixe en or.

 

blund2

 

Avec le groove comme ADN et les reliefs funk comme colline vertébrale, l'album dégage un parfum de suspense, une aura cinématographique qui vient peser sur le señor Machi. Les titres les + sensuels laissent pénétrer d'humides alternances soul ou dub dans les scènes les + chaudes du livre. Car oui, "De loin on dirait des mouches" parle d'argent, de violence et de cul. Tout ce qui brûle...

 

En passant en revue les relations de Machi basées sur la force, avec son bras droit, Le Cloaque (lui-même pris dans une chaîne d'humiliation l'amenant à ridiculiser un môme arborant le Che - irrésistible !), son fils homo, ses employés surexploités, une maquerelle issue de la télé-réalité, les politiciens véreux, les amis mafieux, ou n'importe quel commerçant qui se doit de lui cirer les pompes, l'auteur fait le portrait à peine caricaturé d'un odieux patron ivre de pouvoir mouillé jusqu'aux moustaches, qui plonge ses fesses dans des costumes Armani mais trempe son nez farineux dans les affaires scabreuses.

Derrière les mésaventures risibles de cet affreux self-made mégalomane, pour qui ses congénères comptent autant que les mouches évoquées dans le titre, ce que dénonce Ferrari, tueur à gags satiriques, c'est évidemment toute la maladie de la corruption, la gangrène où les gangs règnent moins que l'argent-roi qui étouffe la société argentine.

 

Quoi de mieux qu'un bon polar rigolard comme vitrine pour mieux pointer du doigt les dysfonctionnements du capitalisme ? Quoi de mieux qu'une parfaite Bande Originale de Livre pour s'imprégner d'une telle lecture ? "Warm my soul" joue son rôle avec excellence. Menées par les riffs funky, les reflets blaxploitation mid-tempo de "Since you've been gone", "Final good bye", ou encore la reprise d'Aaron Neville "Hercules" pourraient passer sur l'autoradio de la BM si seulement son conducteur avait bon goût. "Crowded places" et ses trompettes piquantes font monter la paranoïa du señor Machi, et "Walk away now" va jusqu'à emprunter les sonorités fashion de la B.O. de "Drive" et offre une rutilante calandre à l'intrigue. 

Les rythmes de l'album ne perdent jamais de vue le cool, tout comme ce roman qui a beau filer le long de courts chapitres, prend le temps de s'amuser.

 

Et si vous n'êtes pas encore incités à lire cet excitant bouquin tout en écoutant un disque magnifique qui semble composé pour lui, voici un dernier exemple d'affiliation : Blundetto est un pseudonyme choisi en hommage aux "Sopranos", la série mettant en scène les conflits intérieurs d'un mafieux au sommet, partagé entre ses obligations familiales et son organisation criminelle. Ca me rappelle un truc...

 

Pour les scènes ardentes :

http://www.youtube.com/watch?v=AB_PVQoRrKQ

 

Pour les scènes encore + chaudes :

http://www.youtube.com/watch?v=rMwJ7bzO0As

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Felix Leiter - dans musique et polar
commenter cet article

commentaires

Un Livre Et Sa Musique

  • : B.O.L.
  • B.O.L.
  • : Trouver le disque idéal pour accompagner une lecture, choisir la musique qui nous rappellera toujours un livre, c'est tout l'enjeu - non, tout le jeu ! - de ce blog...
  • Contact

Playlist

Rechercher

Texte Libre

html

Autres liens

Un bon lien + professionnel, sur la recherche d'emploi. Par les temps qui courent... :

http://jooble-fr.com/

 

Visuels du blog :

Headphones de Brüno

Remington de Loustal