Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 22:31

 

blacksadcatherine russell

 

 

Note de concordance : 9/10

 

Une bande dessinée peut tout à fait avoir sa B.O.L. Comme l'oeuvre est normalement lue + rapidement, le disque aura moins le temps d'imprégner les oreilles, et l'idéal est de découvrir le disque en même temps que la BD. L'impact en sera augmenté, d'après mes calculs savants, de 39,7%. 

 

Le tome 4 de Blacksad s'intitule "L'Enfer, le silence". Le détective au visage félin va s'immerger dans les quartiers jazz de La Nouvelle-Orléans, au coeur des années 40. A priori cette ville bouillonnante a tout pour plaire à Blacksad qui rapproche dès les premières pages le silence de l'enfer (comme je suis d'accord...). Mais ses notables véreux, ses travers, ses magouilles, les ravages de la drogue, et même le vaudou vont sévèrement compliquer l’enquête du gentlecat.

 

Entre un bon disque de death-metal hardcore et du jazz, j'ai curieusement opté pour la solution 2, avec le troisième album de Catherine Russell. Cette new-yorkaise - dont le père, directeur musical de Louis Armstrong, a longtemps vécu à La Nouvelle-Orléans - a été choriste pour David Bowie, Paul Simon, Rosanne Cash et bien d'autres avant de se lancer en solo. Son timbre d'alto porte, transporte, cet album aux arrangements variés et d'une richesse digne des dessins de Guardino. Les alternances de cuivres, de piano, de morceaux presque cajuns où le banjo se marie à un violon coquin, les quelques incursions blues et l'équilibre des soli composent la mosaïque de ce grand disque de jazz rétro dont on ne se lasse pas.

Cette production prestigieuse introduit parfaitement le casting foisonnant de Blacksad. La faune urbaine dessinée avec un génie auquel on ne s'habitue pas pullule dans la ville berceau du jazz. Les personnages traînent leurs gueules (dans le sens cinématographique du terme) dans les vieux bouges, les clubs, les rues du Vieux Carré et ses impasses voisines + louches, les clubs, les quais, les tramways, les clubs, ...

Guardino réalise souvent des doubles pages avec une couleur dominante. A ces ambiances splendides, le swing d' "Inside this heart of mine" donne une dimension supplémentaire. Ecoutez "Quiet Whiskey" en déshabillant la page 4 du regard ! Passez l'extraordinaire chanson titre au rythme des ballades du héros chez les disquaires de la ville ! Quand le très réussi pianiste Sebastian traîne ces vieux os troubles, la rythmique saccadée de "Slow as molasses" semble écrite pour sa démarche dégingandée. Evidemment, "Troubled waters" et son picking blues s'imposent lorsque Blacksad coule lentement au fond du Mississippi...

 

Dans cette BD, le jazz émane de chaque case, transpire de chaque personnage.

Dans ce disque, les images capiteuses se chevauchent, les couleurs éclatent.

Le Paradis, la musique.

 

Fait assez amusant et dû au hasard, le premier album de Russell s'appelle "Cats". Et on retrouve sur "Inside this heart of mine" un morceau  nommé "All the cats join in" sur des coussinets de trompettes. Ce livre et ce disque sont décidément félins pour l'autre.

 

 

Et comme d'habitude, la séquence "l'eau à la bouche" :

http://www.youtube.com/watch?v=-BNFqx9hKpg&feature=related

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Felix Leiter - dans musique et BD
commenter cet article

commentaires

Bruno 06/12/2012 11:54

Remarquable blog ...
J'y suis entré par Christopher et sa série "Love Song". Je l'attendais dimanche, en dédicace à Blois, mais ça ne s'est pas fait. Dommage ! j'aurais adoré qu'il me dessine sur le tome 1 ce que lui
inspire "I am the Walrus" (Beatles).
A ce festival BD il y avait aussi Cosey, qui, pour ses albums, propose une playlist de trois titres sur la 4e couverture. Ainsi que Dufaux et Grenson, dont la série "Niklos Koda" est fondée sur un
titre de chanson ("Inch'Allah", "Magie Noire" ...).
Bref ... joli blog que je reviendrai voir ...

Felix Leiter 07/12/2012 07:41



Merci beaucoup Bruno !


Nos références BD sont communes de toute évidence. Dommage pour la rencontre avec Christopher, car je suis sûr que c'est un type très bien ! Au cas où ce site qu'il coanime t'aurait échappé :
http://www.atelierbayadere.fr/


Et merci pour ces quelques précieux tuyaux qui pourraient m'aiguiller pour de prochains articles, d'autant que j'ai toujours en projet de parler des albums BD accompagnés de CD originaux
(Françoise de Dupuy et Berberian, Loser de Bertini, etc.) ou de références musicales.


I am he as you are he as you are me and we are all together ! ;-)


A bientôt !



Un Livre Et Sa Musique

  • : B.O.L.
  • B.O.L.
  • : Trouver le disque idéal pour accompagner une lecture, choisir la musique qui nous rappellera toujours un livre, c'est tout l'enjeu - non, tout le jeu ! - de ce blog...
  • Contact

Playlist

Rechercher

Texte Libre

html

Autres liens

Un bon lien + professionnel, sur la recherche d'emploi. Par les temps qui courent... :

http://jooble-fr.com/

 

Visuels du blog :

Headphones de Brüno

Remington de Loustal